Demande.tn

🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 20 septembre 2017Vos flux RSS

TuNur : Le soleil de Kébili, courtisé par l’Europe et négligé par la STEG

Par Mhamed Mestiri

Après avoir déposé une demande d’autorisation auprès du ministère de l’Énergie durant le mois de juillet, TunNur Limited a envoyé, jeudi 14 septembre 2017, des experts pour entamer une prospection du sol sur le site de Rejim Maatoug. C’est une étude préalable au démarrage des travaux de construction, prévus pour 2019, d’une méga-centrale solaire dans le gouvernorat de Kebili.

Après l’échec du projet Desertec, voici que les européen tentent à nouveau d’exploiter le soleil du désert africain pour alimenter leurs foyers. La Tunisie représente à cet effet un site stratégique à plusieurs égards. Hormis le fait que sa proximité à l’Europe confère des avantages logistiques, le pays offre bon nombre d’atouts du point de vue de l’infrastructure, de la technicité de l’industrie locale et de son taux d’ensoleillement.

Energie solaire tunisienne, à bas coût, destinée aux européens

TuNur, un consortium regroupant Nur Energie (Grande-Bretagne), Glory Clean Energy (Tunisie), et Zammit Group (Malte), envisage d’investir 5 milliards d’euros dans une méga-centrale d’une capacité de 4,5 Giga Watts (GW), utilisant la technologie du solaire thermique à concentration (CSP). L’électricité produite sera exportée vers l’Europe via des câbles sous-marins à haute-tension, reliant la Tunisie à Malte, à l’Italie et à la France.

nurenergie.com

D’après l’entreprise, l’énergie solaire tunisienne pourrait permettre à TuNur d’alimenter plus de 5 millions de foyers ou 7 millions de voitures électriques à travers l’Europe. Et tout cela à un prix très compétitif, car le cout de l’énergie solaire n’a cessé de baisser ces dernières années. D’ailleurs, le directeur des opérations de TuNur, Daniel Rich a indiqué que « les coûts de production devraient tourner autour de 0,10 dollars le Kwh ». Des études récentes ont même montré que d’ici 2025, le solaire pourrait couter moins cher que le charbon ou le gaz. C’est un argument qui a beaucoup pesé dans le choix des investisseurs. Le PDG de l’entreprise, Kevin Sara, l’a récemment mis en avant : « le site au Sahara reçoit deux fois plus d’énergie solaire que la moyenne européenne, donc, pour le même investissement, nous pouvons produire deux fois plus d’électricité. Dans une économie de l’énergie sans subvention, nous serons un producteur d’électricité à bas coût, même en prenant en compte les coûts de transport».

Pourtant, la STEG investit dans les turbines à gaz

Au moment où l’Europe amorce sa transition énergétique en réduisant sa dépendance et en remplaçant ses centrales à combustibles fossiles par des parcs solaires et éoliens, la Tunisie fait le chemin inverse : les autorités s’entêtent à investir dans les turbines à gaz, peu importe si le pays importe 45% du gaz qu’il consomme. En mai dernier, le gouvernement a même été contraint d’emprunter 160 millions de dollars auprès de la Banque islamique de développement (BID) pour financer l’approvisionnement en gaz naturel de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG).

Bien que la Tunisie dispose de conditions d’ensoleillement optimales (entre 3000 à 3500 heures par an), la capacité installée en photovoltaïque n’a pas dépassé les 5 Méga Watts (MW) en 2014. A ce jour, la contribution des énergies recouvrables (éolienne et solaire) dans la production d’électricité ne dépasse pas 3%. Les objectifs du Plan Solaire Tunisien (PST) sont demeurés chimériques, ils prévoyaient l’installation de 1 GW d’énergies renouvelables (dont 650 MW de solaire) en 2016 et de 4,6 GW à l’horizon 2030.

Au vu du potentiel solaire du pays et des objectifs annoncés, l’absence jusqu’aujourd’hui du moindre chantier de centrale solaire tunisienne demeure énigmatique. Elle incite à questionner l’influence du lobby de l’industrie pétrolière auprès du pouvoir politique. Il y a de claires entraves pour le développement de l’énergie solaire, pendant que les autorités tunisiennes se perdent dans les solutions polluantes comme le gaz de schiste. « Je ne pense pas que les énergies renouvelables puissent pour l’instant nous être d’une grande aide », c’est ce qu’a récemment déclaré Moncef Harrabi, PDG de la STEG. Entretemps, TuNur prévoit d’alimenter plus de 5 millions de foyers européens grâce à l’énergie solaire tunisienne.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Les Allemands s’intéressent à l’énergie éolienne en Tunisie

Par MKJ

Le directeur général de la Chambre tuniso-allemande de commerce Martin Henkelmann a fait savoir que des sociétés allemandes s’intéressent particulièrement au secteur de l’énergie éolienne en Tunisie. En marge de la visite de plusieurs spécialistes et entrepreneurs allemands en énergie éolienne en Tunisie, Henkelmann a souligné le fait qu’il existe

Article Les Allemands s’intéressent à l’énergie éolienne en Tunisie est apparu en premier sur Webdo Tunisie.

Kebili : Une centrale solaire d’une capacité de 4,5 GW pour exporter de l’énergie vers l’Europe

Par WC

Une délégation britannique a visité ce mercredi 13 septembre 2017 le projet de TuNur, dans le gouvernorat de Kébili. Le projet de centrale solaire d’une capacité de 4,5 gigawatts (GW) s’étendra sur une superficie de 25.000 hectares. Les analyses du sol et l’étude de l’endroit commencent à partir de demain

Article Kebili : Une centrale solaire d’une capacité de 4,5 GW pour exporter de l’énergie vers l’Europe est apparu en premier sur Webdo Tunisie.

Energies renouvelables : 180 éoliennes pour le gouvernorat de Bizerte

Par Hatem Bourial

A l’horizon 2018, elles seront 180 éoliennes dans deux régions du gouvernorat de Bizerte. En effet, un projet de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) est actuellement développé dans les régions d’El Alia et de Djebel Kchabta. La première station issue de ce projet vient d’être mise

Article Energies renouvelables : 180 éoliennes pour le gouvernorat de Bizerte est apparu en premier sur Webdo Tunisie.

Kébili : Un méga projet de production et d’exportation d’électricité solaire vers l’Europe

Par IB

TuNur Limited a déposé une demande d’autorisation auprès du ministère Tunisien de l’Énergie, des Mines et des Énergies Renouvelables pour un projet d’exportation d’électricité solaire de 4,5 GW. Le complexe solaire sera établi dans le désert du Sahara dans l’ouest de la Tunisie, près de Réjim Maâtoug, gouvernorat de Kébili,

Article Kébili : Un méga projet de production et d’exportation d’électricité solaire vers l’Europe est apparu en premier sur Webdo Tunisie.

La Suisse accorde un don de 9,6 millions de dinars à la Tunisie

Par Webdo

Un accord a été signé ce mardi 18 juillet 2017 entre la Tunisie et la Suisse concernant le versement d’un don de 9,6 millions de dinars dans le cadre du programme de transition énergétique. Le directeur de la rationalisation de la consommation de l’énergie à l’ANME (Agence nationale de la maîtrise de

Article La Suisse accorde un don de 9,6 millions de dinars à la Tunisie est apparu en premier sur Webdo Tunisie.

Tunisie : Adoption du projet de loi portant sur l’autorisation de forage Nefzaoua

Par Webdo

Les députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple ont adopté ce lundi 17 juillet, le projet de loi sur l’autorisation de forage de Nefzaoua. L’autorisation a été attribuée à la société ukrainienne Energy Ltd et la société tunisienne des activités pétrolières. La ministre de l’Energie et des Mines Hela Cheikhrouhou a

Article Tunisie : Adoption du projet de loi portant sur l’autorisation de forage Nefzaoua est apparu en premier sur Webdo Tunisie.

Les champs d’El Borma et de Nawara reçoivent la visite une délégation de la Commission d’énergie de l’ARP

Par Talel

Des députés membres de la Commission de l’industrie, de l’énergie, des ressources naturelles, de l’infrastructure et de l’environnement à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) étaient en visite, mercredi 12 courant, aux champs pétrolier d’El Borma et gazier de Nawara dans le Sahara de Tataouine.

Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement du contrôle des sites de production et du dialogue avec les responsables de ces sites en vue d’assurer une plus grande transparence dans ce secteur et améliorer sa contribution au développement de l’économie tunisienne, a indiqué que le président de ladite commission, Ameur Larayedh.

Il a souligné que l’ARP va bientôt approuver de nouveaux permis de prospection et de production conformément au nouveau code des hydrocarbures, ajoutant que toutes les conventions qui seront signées à l’avenir dans ce domaine seront publiées dans le journal officiel et ce pour instaurer davantage de transparence.

De telles visites contribueront à mettre un terme aux campagnes de dénigrement, aux rumeurs et soupçons autour de la production et l’exportation des hydrocarbures en Tunisie.

Tataouine : Lancement d’une licence en génie thermique et énergie (GTE)

Par hechmi

Une licence en génie thermique et énergie (GTE) sera créée au démarrage de la prochaine année universitaire 2017-2018 à l’Institut supérieur des études technologiques (ISET) de Tataouine.

Selon le directeur de l’ISET, Ahmed Gomri, 60 places seront ouvertes aux étudiants et nouveaux bacheliers dans le cadre de cette filière.

Il s’agit d’une nouvelle spécialité incluse cette année dans le code de l’orientation universitaire et devra intéresser beaucoup d’étudiants dans la mesure où elle répond aux besoins et spécificités de la région en la matière, a-t-il estimé.

Créé en 2005, l’Iset de Tataouine ne compte que 158 étudiants répartis sur trois spécialités dont la gestion des affaires, l’informatique et le mécanique, soit un dixième de sa capacité et ce pour manque de filières innovantes et attractives pour les étudiants.

Tunisie : Le projet de l’usine photovoltaïque de Tozeur financé par la Banque allemande de développement

Par Imene Boudali

La Banque allemande de développement (KfW) a accepté de fournir à la société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) 12,5 millions d’euros dans le cadre du projet de l’usine photovoltaïque, qui sera bâtie à Tozeur, dans le désert. Dans un communiqué relayé par le magazine pv, le KfW a déclaré

Article Tunisie : Le projet de l’usine photovoltaïque de Tozeur financé par la Banque allemande de développement est apparu en premier sur Webdo Tunisie.

L’Allemagne offre un don de 7 millions d’euros à la Tunisie pour soutenir un projet d’énergie verte

Par nahed belkhiria

Lundi le 27 mars 2017, l’Agence de Coopération Allemande a annoncé l’accord d’un don important à la Tunisie qui s’élève à 7 millions d’euros (près de 17 millions de dinars).

En effet, ce don servira à financer un projet vert de production de l’électricité à partir d’énergies renouvelables. Le projet en question est particulièrement coûteux sur les plans technique et logistique, son élaboration aura lieu entre 2017 et 2020.

Cet article L’Allemagne offre un don de 7 millions d’euros à la Tunisie pour soutenir un projet d’énergie verte est apparu en premier sur Actualites en Tunisie et dans le monde sur Tunisie Numerique.

Tunisie [Vidéo] : Ammar Amroussia appelle Hela Cheikhrouhou à recruter wadii jarii

Par nahed belkhiria

Durant une séance d’audition au sein de l’ARP, le député du Front National Ammar Amroussia a suggéré à la ministre de l’Énergie, des Mines et des Énergies renouvelables Hela Cheikhrouhou de recruter Wadii Jarii, président de la TFT, afin d’apprendre à « mieux trafiquer ».

En effet, sa proposition formulée sur un ton ironique agressif visait en effet à critiquer la gestion de la ministre dans le cadre d’un concours régional dont les résultats ont été qualifiés de scandaleuses.

De son côté, Wadii Jarii fait aussi face à beaucoup de critiques, notamment de la part du président du CSS Moncef Khemakhem.

 

Cet article Tunisie [Vidéo] : Ammar Amroussia appelle Hela Cheikhrouhou à recruter wadii jarii est apparu en premier sur Actualites en Tunisie sur Tunisie numerique,Toute les actualites en Tunisie.

Total Tunisie engagée auprès de ses clients pour un avenir énergétique responsable

Par communiqué de presse

La consommation d’énergie est l’une des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre, et participe à ce titre au réchauffement climatique. Dans un monde dont la population croît, pour maintenir la croissance sans freiner le développement économique et social, le levier le plus efficace est d’améliorer le rendement de l’énergie. Tel est le défi de l’efficacité énergétique.

En tant que fournisseur d’énergie, l’ambition de Total est de contribuer à un avenir énergétique responsable.

En tant qu’industriel, l’engagement du Groupe passe d’abord par des actions significatives permettant de garantir la performance énergétique de ses propres outils, ce qui a permis de réduire de 19% entre  2008 et 2015 les émissions de gaz à effet de serre générées par ses activités, et d’améliorer de plus de 6% l’efficacité énergétique de ses installations.

La démarche s’appuie sur les quatre axes complémentaires suivants :

1 % d’économie d’énergie par les clients du groupe Total  a le même effet que 10 % dans ses installations. C’est pourquoi Total  agit en priorité chez ses clients car c’est dans l’utilisation qu’ils font de l’énergie que se trouve le principal gisement d’économie. Fort de ce constat, Total élabore des produits et services innovants et ecoperformants.

Pour servir ses clients industriels, Total a créé une nouvelle branche d’activités, dont l’objectif est de proposer des conseils et solutions pour améliorer les performances en matière d’efficacité énergétique de ceux-ci.

Total Tunisie travaille aussi sur sa propre efficacité énergétique en auditant ses sites avec le partenariat de BHC Energy, filiale du Groupe spécialisée. Cela a permis de mettre en place l’organisation appropriée pour la réalisation et le suivi d’objectifs énergétiques et d’adopter les mesures à mettre en place pour un gain d’au moins 10% sur la consommation énergétique.

A travers ce premier atelier organisé ce mercredi 14 décembre 2016 avec ses principaux Clients Professionnels, Total Tunisie se positionne comme un acteur énergéticien responsable, offrant un panel de solutions en matière d’Efficacité Energétique pour les acteurs opérant sur les segments du Transport, Tertiaire ou encore de l’Industrie. Dans le contexte économique et énergétique du pays, cette démarche constitue également un levier de réduction de la facture énergétique.

Cet article Total Tunisie engagée auprès de ses clients pour un avenir énergétique responsable est apparu en premier sur Businessflood.

Ooredoo recrute un Chef de Produit Solutions Fixes B2C

Par contact@emploi-tunisie.tn

http://www.emploi-tunisie.tn

Ooredoo opérateur de télécommunications privé recrute

Chef de Produit Solutions fixes B2C

Vous concevez, développez et mettez en œuvre les offres relatives aux technologies d’accès fixes de type ADSL, FTTx, pour le marché des résidentiels et professionnels et des PME.

Mission :
Vous définissez le produit en analysant les besoins des clients, en tenant compte de la concurrence, de l’environnement technologique et des capacités de l’entreprise

Cet article Ooredoo recrute un Chef de Produit Solutions Fixes B2C est apparu en premier sur Tunisie emploi| Tous les emplois en Tunisie.

❌